29 avril 2006

Voyage en Nyléria

Par Niabea

A la recherche du père d’Higan ? Sans autre piste que ces derniers mots jetés sur une feuille de papier. Niabea resta un instant interloqué, cette quête lui semblait impossible. Pourtant, lorsqu’il allait faire part de ces remarques à son ami il croisa son regard et y lu un fol espoir. Le jeune homme baissa les yeux, il n’avait pas le cœur assez dur pour ainsi briser les rêves de quelqu’un, surtout pas d’un ami… Pourtant l’idée de départ semblait assez bonne, Azkenor et Nivalis étaient bien trop jeunes pour que le père d’Higan ait pu y aller. Restait alors Oriande et Nyleria. Un bruit de pas devant eux, d’un geste Niabea plaqua le Seigneur d’Ishis contre le mur, une patrouille de gardes impériaux, peut-être à leurs recherches, passa sous leurs yeux. Ils restèrent silencieux un instant, puis, enfin relâchèrent leurs respirations.


- La meilleure chose me semble être d’aller à l’Amirauté… Nous y trouverons les identités de tous ceux arrivés sur l’île… Et, en fouillant dans les archives, peut-être y trouverons nous le nom de ton père…

Tandis que les deux hommes discutaient de la marche à suivre, ils ne virent pas une ombre se détacher du mur derrière eux et s’éloignait sans un bruit. Un fouineur, espion à la solde d’organisations malfaisantes ou d’Etats peu scrupuleux. Les rumeurs disaient que l’empereur lui-même avait sous ses ordres plusieurs de ses créatures. Et, tandis que Niabea et Higan partaient en direction du vieux port, vers l’Amirauté, la vile créature allait rendre son rapport à son sinistre maître.

Il fallut presque une heure aux deux Ekarysiens pour parvenir jusqu’au sinistre bâtiment, tout de pierres noires. Le temps ombrageux et la nuit commençant à tomber donnait au paysage un aspect… macabre. Niabea réprima un frisson et s’avança, Higan quand à lui tapait déjà à la porte d’un air résolu. Le vent, déjà fort, se fit glacial dans les hauteurs de la cité, plus exposées sans doute. Enfin on leur ouvrit la porte et, sans attendre, les deux hommes entrèrent.


- Que puis-je pour vous Messires ?

C’était un vieil homme, peut-être avait-il presque cinquante ans, qui leur faisait face. Ses mains usées par le papier montraient bien mieux que de longs discours que cet homme avait passé sa vie à s’occuper des archives de l’Amirauté.


- Nous désirons consulter les archives des entrées et sorties de l’île…

Niabea avait dit cela d’un ton badin, sans sembler y accorder de l’importance. Les yeux du vieillard brillèrent.


- Les archives ? ohhh… suivez moi ! Cela fait bien longtemps que personne n’a demandé à les consulter…

Suivant l’étrange personnage dans les couloirs du bâtiment ils arrivèrent bientôt dans une grande salle poussiéreuse. Le vieillard eut un rire.


- Vous avez bien du travail… Mais tout est rangé ! Je vais vous apporter des chandelles…

Puis il s’éloigna, tandis qu’Higan sortait, un à un, les lourds volumes de l’année concernée. Il en tendit la moitié à Niabea qui eut un soupir entendu.


- Au boulot…

Posté par Niabea Kjeldos à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Voyage en Nyléria

Nouveau commentaire