29 avril 2006

Voyage en Nyléria

Par Niabea

Les couleurs vives dont étaient vêtues les deux Ekarysiens semblaient attirer l’attention des gens présents dans l’auberge. Si Higan avait du goût pour les œuvres d’art il n’en était rien pour les auberges. La bière était presque chaude et Niabea ne pu se résoudre à la finir. Il la repoussa avec une moue dédaigneuse. Ce fut l’occasion pour un soudard du coin d’essayer de leur chercher des noises. D’une démarche chaloupée il vint vers eux, et, mettant ses poings sur la table il commença à parler, d’une haleine chargée au vinaigre. Le Tisseur ne pu éviter de pousser un gémissement, ce type était une véritable infection.


- Kes vous v’nez faire ici les bouzeux ? N’aiment pas trop les gars dans vot’ genre par ici… Si tu vois c’que j’veux t’dire…

Niabea regarda Higan un sourire aux lèvres, quel que soit le pays, quelle que soit l’île, il y avait toujours des durs à cuire, des petits caïds, des guignols en somme, prêts à faire le malin pour attirer l’attention collective. Il vit d’un coup d’œil que son ami d’Ishis avait la main sur son épée, prêt à intervenir. D’un petit signe de la tête il lui fit comprendre que la situation était parfaitement maîtrisée. Se levant il se planta face à face avec le pivoine qui l’agressait.


- Et kes tu veux qu’ca m’fasse l’ami ?


Il avait imité l’accent Nylerian, derrière lui Higan était plié de rire, il lui fit un clin d’œil. La grosse brute sortait peu à peu de ses gonds. Niabea s’amusait beaucoup, cette situation nouvelle était vraiment… comique et divertissante. Ce pauvre niais n'avait aucune chance.


- Toi… toi !! J’vais t’écraser !

Et la barrique sur pieds décocha une droite monumentale que le jeune Tisseur esquiva facilement, il en profita pour décrocher au passage la ceinture de toile qui retenait le pantalon de l’homme. Quand celui-ci tomba l’homme tomba en avant et se cogna sur une table proche. Il était proprement assommé, et sans que Niabea eut besoin d’user de violence. Il vint se rasseoir et, donnant un petit coude de coude à Higan prit la parole.


- En fait on s’amuse bien… Heureux d’être ici avec toi mon ami…


Il marqua une petite pause puis se pencha vers Higan afin que nul autre que lui ne puisse l’entendre parler.


- Dis moi maintenant… Pourquoi sommes nous ici ?


Higan n'eut pas le temps de répondre. La porte s'ouvrit avec fracas et la milice impériale rentra dans la pièce, sans doute prévenue du tapage d'il y a quelques instants.


- Rectification... Si on filait ?

Posté par Niabea Kjeldos à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Voyage en Nyléria

Nouveau commentaire